Innovations et Réseaux pour le Développement
Development Innovations and Networks
Innovación y redes para el desarrollo

  • img
  • img
  • img
  • img

45ème Conseil d’Administration de l’IPD à Ouagadougou

L’Institut panafricain pour le Développement (IPD) a tenu les 26 et 27 novembre 2013 les travaux de la 45ème session de son Conseil d’administration au sein du campus de l’Institut panafricain pour le Développement, Afrique de l’Ouest et Sahel (IPD-AOS) à Ouagadougou, Burkina Faso. Les participants sont venus des pays d’Afrique, d’Amérique et d’Europe : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Canada, France, Ghana, Guinée-Bissau, Kenya, Maroc, Nigeria, République Centrafricaine, Tunisie et Suisse.

Les travaux qui se sont déroulés sous la présidence de Dr ELAD Teresia, Présidente du Conseil d’administration, avec la participation de Dr Fernand VINCENT, père-fondateur de l’IPD, ont été rehaussés par la visite de courtoisie du Ministre burkinabé des Enseignements secondaires et supérieurs, Ministre de tutelle de l’IPD, venu souhaiter la bienvenue aux membres du Conseil d’administration et leur transmettre les encouragements et le soutien du Gouvernement du Burkina Faso.

Le Conseil d’administration a saisit cette occasion pour remercier le Gouvernement du Burkina Faso, pays hôte de l’IPD-AOS, pour son soutien et solliciter son appui pour la mise en œuvre d’importantes résolutions prises lors de ces assises, tout comme pour le règlement des problèmes sociaux relatifs à la situation des ex-employés de l’IPD-AOS.

Le Conseil d’administration a également adressé ses remerciements aux gouvernements :

du Cameroun pour les énormes soutiens multiformes, notamment financiers pour la résolution des problèmes sociaux des ex-employés de l’IPD au Cameroun, et pour le fonctionnement du Secrétariat général ainsi que la tenue régulière des organes statutaires ;
du Maroc pour son appui logistique et financier pour le lancement de l’IPD Afrique du Nord ;
de la Zambie pour la maintenance du campus de Kabwe, et lui adresse un vibrant appel pour accompagner l’IPD dans la relance des activités de l’IPD Afrique australe et de l’Est ;
de la Guinée-Bissau pour sa réponse favorable pour accueillir l’installation de l’IPD, matérialisée par l’octroi d’un statut diplomatique et des moyens logistiques nécessaires.

Lire la suite sur IPD AOS

Les plus lus de cette rubrique